Régis Rolland, père du snowboard en Europe

regis_rolland

Depuis 30 ans, le français Régis Rolland est le porte-voix inaltérable du snowboard, un pionnier à l’instar d’un Jake Burton ou d’un Tom Sims.
En janvier 1984 débutait le tournage du film mythique Apocalypse Surf, Régis avait 23 ans.
30 ans après, en 2014, il est toujours à la tête de la marque APO et le snowboard pèse 1,5 milliard d’euros dans le monde contre 2,1 milliards pour le ski.

Le snowboard est arrivé en France en 1983 – on l’appelait alors surf des neiges -, d’abord via le film promotionnel pour les Arcs Ski Espace puis avec les films Apocalypse Snow, une trilogie devenue culte dans laquelle Régis Rolland incarnait le légendaire « génie de la glisse » poursuivi par une horde de méchants skieurs et monoskieurs. Apocalyse Snow sort à l’automne 1984, ce film au scénario non dénoué d’imagination fera le tour du monde, remportera de nombreux prix internationaux et contribuera à propager la bonne parole du snowboard. Il sera suivi en 1985 et 1986 de Apocalypse Snow 2 et 3, et toujours un énorme succès à la clef. Régis Rolland est l’emblème de cette glisse émergeante, il a ouvert la voie du big mountain : « le freeride moderne vient d’Apocalypse Snow, il a été inventé aux Arcs, on était des pionniers » explique Régis qui développe ses premières planches de snowboard dès 1983 pour une raison simple : « j’avais pété ma planche ! Il n’y avait pas encore de boards en Europe et comme j’étais ébéniste, j’ai commencé à shaper mes boards pour les tournages d’Apocalypse Snow. En 1986, on a monté notre premier atelier à Villard-de-Lans avec mon ami Bernard Gervasoni. Après la trilogie des films Apocalypse Snow, j’ai aussi fait la trilogie des marques : Apocalypse Surf, A Snowboards et APO ».

Régis Rolland qui a appris sur le tas a aujourd’hui acquis un vrai savoir-faire industriel qu’il met au service d’APO, la marque qu’il a fondée en 2003.

En février 2013, Régis est parti fêter ses 30 ans de snowboard au Cachemire, voici le reportage



Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *